Santé Journal : Bien conserver ses aliments!

La conservation des aliments est une suite de processus qui consiste à pérenniser la denrée comestible, le plus longtemps possible, tout en conservant le meilleur de sa saveur. Les techniques de conservation sont nombreuses, pour ne citer que la déshydratation et la pasteurisation.
La conservation des viandes par le procédé de déshydratation
A part les techniques de conservation par le froid, la déshydratation est aussi une méthode efficace de conservation des viandes. Dénommée aussi séchage, ce procédé se base sur le fait de démunir la viande de toute sa quantité d’eau. Les procédés anciens faisaient appel au soleil et au vent, et requérait beaucoup de temps. Il suffisait de placer les aliments pardessus une plaque couverte d’un filet, et les exposer au soleil. Il ne faut pas oublier de retourner de temps à autre les tranches de viande, pour avoir le meilleur séchage. Actuellement, on utilise le déshydrateur, le même résultat est garanti mais en un temps moindre. Cet appareil a pour rôle de dessécher l’aliment via une chaleur douce. Il faut laver et couper les viandes pour les poser sur les plaques du déshydrateur. Le séchage peut également se faire au four. Cependant, la température du four ne doit pas excéder les 40 °C. Et comme au soleil, les tranches de viande doivent être retournées régulièrement.
La conservation des jus
Quand la saison des fraises ou d’autres fruits arrive, on aime bien faire des jus et des confitures. La transformation des fruits en jus et en confiture est chose facile, c’est leur conservation qui demande plus de techniques. Pour les jus, les bouteilles en verre sont les récipients appropriés pour ce faire. Ajouter à cela, un excellent couvercle. Ainsi, la pasteurisation est une méthode de conservation de jus efficace. On doit chauffer le jus à une certaine température, pour le refroidir rapidement. Ce procédé est déjà utilisé par les industriels pour la conservation du lait, du miel, de la bière… La pasteurisation a l’art de ne pas changer le goût du jus de fruit et conserve même une partie des nutriments. Dans la pratique, le jus n’est pas porté à ébullition et est chauffé à une température inférieure à 68 °C. Une fois à ébullition, le goût du jus est altéré et on ne peut plus l’appeler « jus » mais « compote ». Après avoir été chauffé, le jus doit être rafraîchi. Une fois frais, le jus de fruit dans la bouteille en verre est à placer au réfrigérateur. Cependant, le jus ne doit pas être conservé plus d’une semaine.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *